Balenciaga. Lâ expãrience de luxe

La Haute Couture peut être considérée, depuis ses débuts, comme la meilleure expression d''une expérience luxueuse et particulièrement féminine.  

Un monde d''exclusivité et de délicatesse autour des créations conçues par les couturiers et réalisées par des méthodes artisanales, aux codes d''étiquette qui marquent le processus d''achat et aux contextes sociaux dans lesquels sont exposés les créations et les clientes.

Les clientes de Haute Couture, membres d''une élite, attachent une grande importance à la garde-robe qu''elles portent dans leurs nombreuses interactions sociales, symbole externe de leur personnalité, leur statut et leur style de vie. Les maisons de Haute Couture sont pour elles des clubs sélects où l''on affiche la réussite sociale de chacune d''entre elles.

Le style intemporel de Cristóbal Balenciaga, d''une progression lente et calculée, a toujours plusieurs années d''avance sur la mode actuelle, en mettant l''accent sur les imperceptibles détails générant de la confiance, du confort, de l''élégance et de la beauté.  Ses clientes se reconnaissent dans la doctrine de la maison : « Être bien habillé ne se résume pas à la longueur de la jupe d''une femme, ni à la hauteur de sa taille. Cela n''est pas aussi simple que cela. Une femme doit d''abord découvrir sa personnalité et s''habiller en conséquence.  Le rôle du couturier consiste à créer pour flatter sa personnalité.  L''élégance existe chez toutes les femmes- il s''agit uniquement d''une question de mise en valeur ». Cristóbal Balenciaga LADIES HOME JOURNAL- septembre 1956.

C''est le luxe offert par Cristóbal Balenciaga, et c''est l''expérience sur laquelle cette exposition veut se pencher du point de vue de ses protagonistes, des clientes, mais sans oublier ceux qui la génèrent, au sein de la maison