Cristóbal Balenciaga. Mode et Patrimoine. Contextes

Mode et Patrimoine entretiennent un dialogue paradoxal qui oppose l''eph'emère au permanent.
Une conversation où ces deux opposés convergent pourtant chez Cristóbal Balenciaga. 

En 2018, le Musée Cristóbal Balenciaga a entrepris une série curatoriale pour explorer, à travers un discours chronologique et évolutif du travail du couturier de Getaria, le processus suivi par un simple vêtement à un moment donné pour se transformer aujourd'hui en collection du musée.

Ce nouveau volet, intitulé Contextes, nous conduit à chercher les clichés de l'histoire et de la mode, les espaces derrière le rideau, où tout se fait, les comment avant les quoi, et les parallélismes formels de la haute couture d'alors et du travail muséologique d'aujourd'hui.

Avec cette nouvelle édition, Mode et Patrimoine se transforme en une série. Un work in progress, à l’image de la propre collection du Musée, où le discours de l’exposition grandit en s’enrichissant des contributions de nouvelles recherches, de nouvelles matières et de nouveaux contenus. Une proposition ouverte, et vivante, qui progresse en accumulant de nouvelles couches de connaissance et avec les possibilités d’exploration qu'offrent les nouvelles technologies.

L’exposition occupe six salles dans le musée, soit environ 1000 m2, et contient 80 pièces vestimentaires qui, pour la plupart, n’ont jamais été exposées à ce jour. Ces pièces font partie des nouvelles incorporations à la collection du Musée, dépôts et prêts et autres collections privées. La technologie est présente, facilitant l’interactivité, à travers des numérisations qui nous permettent d’observer le détail d’une pièce (megapixel) et d’obtenir sa vision à 360ºC, ou des infographies sur sa construction technique. 

Le discours de l’exposition et la sélection des pièces qui l’accompagnent ont été réalisés par le directeur des Collections du Musée, Igor Uria, tandis que la conceptualisation spatiale et sa conception sont le fruit de la collaboration entre l'équipe du Musée et la prestigieuse fashion curator Judith Clark, en continuité du travail réalisé à l’occasion du premier volet de cette série.